« Parler pour parler c’est la formule de délivrance » (Novalis)
Parcours mené par Dominique Richard au collège Barbara de Stains

 

Ateliers de théâtre

C’est par des exercices de théâtre que Dominique Richard a démarré ce parcours avec les 18 élèves de la classe d’accueil du collège Barbara de Stains. Travaux d’improvisation, de mise en voix, de positionnement scénique ont permis à ces adolescents non-francophones venus des quatre coins du monde de franchir la barrière de la langue, de s’exprimer par d’autres moyens.

 

L’auteur les a ensuite fait travailler sur le début d’un de ses ouvrages Le Journal de grosse patate. Au fil des répétitions et du travail de chœur, les élèves se sont entraînés à prononcer et retenir leurs phrases, mais aussi à se placer sur une scène, à s’écouter entre eux, à se tromper sans se décourager, à recommencer jusqu’à ce que l’enchaînement soit parfait.

 

Sur scène !

Une sortie au théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine a permis aux élèves de visiter (souvent pour la première fois) un théâtre, d’en découvrir la régie technique, d’en visiter les coulisses, mais aussi de monter sur scène pour présenter leur texte au personnel du théâtre. Les élèves ont également pu assister à la répétition puis à la représentation des Cahiers de Rémi, pièce mise en scène par Dominique Richard.

ParcoursCAC2

Ateliers d’écriture

À partir de ce travail sur l’oralité, Dominique Richard a amené les élèves à prendre la plume à leur tour. Par groupe de 2 ou 3, ils ont écrit un texte à la manière de Grosse patate, créant ainsi un personnage avec un défaut qui rend sa vie difficile. Et sans s’en rendre compte, beaucoup ont en réalité parlé d’eux, et produit des textes très intimes.

ParcoursCAC3

Restitution

Le 17 juin, devant leurs familles et leurs professeurs, les élèves ont pu présenter un travail très abouti : le monologue de Grosse Patate ponctué par leurs propres textes.

 

L’artiste

Dominique Richard est comédien, auteur et metteur en scène. Après une maîtrise de philosophie, il entre à l’École supérieure d’art dramatique du Théâtre national de Strasbourg d’où il sort diplômé de la section Jeu en 1993. Il est l’auteur d’une douzaine de pièces pour la plupart destinées à un jeune public. Elles abordent souvent la fantaisie et les mondes intérieurs de l’enfance et évoquent la difficulté de grandir.

DomRichard

Depuis 2009, l’équipe du Salon a accompagné 35 parcours La Culture et l’art au collège dans tout le département de la Seine-Saint-Denis, dont 5 en 2015 – 2016.


ImprimerImprimer Partager partager sur Facebook partager sur Twitter