Les livres atypiques de l’exposition seront consultables dans les Biblibox

L’exposition La règle et le jeu

Laboratoire sensoriel de lecture

 

Plus qu’une exposition, c’est un véritable laboratoire sensoriel qui a pris place au Salon du livre et de la presse jeunesse en novembre 2016.

 

Encre fluorescente, lunette 3D, livre accordéon… Créés avec une vingtaine d’artistes qui chamboulent les codes de la lecture, cette exposition sera présentée à l’occasion de La Foire du livre de Bologne  (Italie) du 4 au 22 avril 2017 à la Biblioteca Salaborsa (Piazza del Nettuno, 3).

 

En savoir plus sur le site Transbook et sur le site d’Hamelin

 

Une exposition qui s’inscrit dans le cadre du projet européen Transbook.

 

 

 

Précurseurs et contemporains

 

Auteurs précurseurs, Warja Lavater et Bruno Munari ont chacun, à leur manière, travaillé et repensé le livre en tant qu’objet. L’occasion de célébrer leur œuvre, en (re)découvrant Le Petit Chaperon Rouge revu et corrigé par les innovations graphiques de Warja Lavater (1913-2007, Suisse), comme de se (re)plonger dans Les Prélivres confectionnés par Bruno Munari (1907-1998, Italie). Des livres dont s’est d’ailleurs inspiré le français Paul Cox pour réaliser Cependant…(le livre le plus court du monde).


En vis-à-vis du bistouri littéraire, 3 autres contemporains : Marion Bataille dont la typographie prend de la place avec un ABC3D sous forme de pop-ups, Le Ruban pensé par Adrien Parlange dont un ruban jaune, sert de fil rouge aux illustrations et Matthias Picard dont le Jim Curious se lit avec des lunettes 3D.

 

livresatypiques2

Cependant… (le livre le plus court du monde) de Paul Cox, Le petit chaperon rouge de Warja Lavater et ABC3D de Marion Bataille.

 

Lire entre les lignes

 

Avec les créations originales de Isidro Ferrer [Espagne], Anne Herbauts [Belgique], Ben Newman [Royaume-Uni], Daniela Olejnikova [Slovaquie], Hélène Riff [France], Katrin Stangl [Allemagne], Massimiliano Tappari [Italie]

 

Sept artistes européens ont ici été conviés à créer sous contrainte : Lire entre les lignes. Parmi eux Massimiliano Tappari, pour qui : « Tout thème est une contrainte. » ou Adrien Parlange : « Tout le plaisir pour moi vient de l’exploration de cet espace et de la résolution de ces problèmes. »


A travers les supports proposés par Olivier Douzou, scénographe de cette exposition, vous pourrez découvrir les œuvres, aussi différentes, que les définitions apportées par chaque artiste. Comme celle proposée par Isidro Ferrer : « Lire entre les lignes, c’est remplir les espaces vides, les remplir du sens et du temps. »

 

Nouvelles mécaniques du livre

 

Avec les livres de Isol [Argentine], Anne Brouillard [Belgique], Lucie Félix [France], Madalena Matoso [Portugal], Virginia Mori et Virgilio Villoresi [Italie], Ana Pez [Espagne], David Wiesner [Etats-Unis]

 

« L’ambiguë volupté de comprendre sans comprendre : c’était l’épaisseur du monde », voilà comment un Sartre enfant vivait l’expérience de la lecture. Un sentiment que vous ressentirez peut-être en essayant de découvrir la règle et les mécaniques développées dans leurs œuvres par 7 auteurs. Ici, chaque page exige votre participation, impossible de s’endormir sur un livre à l’encre fluorescente (Nocturno), de ne pas se laisser prendre au jeu d’un livre-puzzle (Prendre et donner) ou de ne pas trouver magique la relecture de Mon petit frère invisible avec des lunettes rouge sur le nez. Les livres exposés sont aussi consultables dans d’étonnantes bibliboxes.

 

livresatypiques

Mon petit frère invisible de Ana Pez, Nocturno de Isol et Prendre et donner de Lucie Félix.

 

La Biblio-connection

 

Le livre, lui aussi, peut-être à la pointe de la technologie, oubliez votre liseuse, puisqu’avec la Biblio-connection, on vous propose de rentrer dans le livre (ou presque). Particulièrement adaptée pour mener un travail auprès de publics éloignés du livre, la Biblio-connection transforme la lecture en une activité immersive. Ici, les livres, albums jeunesses ou bandes dessinées, sont numérisés et les pages projetées en grand format sur un écran, alors, qu’on tourne les pages à l’aide d’un capteur de mouvement (Kinect) ou des trackballs ou des contacteurs de fauteuils roulants dans le cas d’enfants en situation de handicap.

 

La règle et le jeu est une exposition européenne itinérante qui voyagera dans les pays des partenaires du projet Transbook jusqu’en 2018.

Transbook est un projet européen co-financé par le programme Europe Créative de l’Union européen, qui a pour vocation d’encourager la transition numérique des acteurs de l’édition jeunesse.

TRANSB_LOGO_MONSTRE