Accueil > le salon > Fiche détaillée de Jeff KINNEY

Jeff KINNEY. Journal d’un dégonflé : zéro réseau, Le Seuil

Jeff Kinney, qui a toujours voulu créer des bandes dessinées humoristiques, a réalisé son premier projet, Igdoof, lorsqu’il était à la fac. Après ses études, il devient concepteur et réalisateur de jeux vidéo. Greg, son personnage né en 1998, fait son apparition sur le Web pour la première fois en 2004. Aussitôt, c’est un véritable phénomène ! Quelques 50 millions de visiteurs plus tard, l’éditeur américain Abrams lui propose de le publier. En 2007, c’est la naissance de la série Journal d'un dégonflé, éditée en France aux éditions du Seuil Jeunesse dès 2008. Depuis la parution du premier tome, la série a été imprimée à plus de 150 millions d’exemplaires et traduite en 42 langues. Le dixième tome, Journal d’un dégonflé : zéro réseau, est paru en 2016. Il vit avec sa femme et ses deux fils dans le Massachusetts, où il a créé la librairie An Unlikely Story.

Signatures

02 décembre • 15h • E25 • Scène littéraire
03 décembre • 16h30 • E25 • Scène littéraire

Au programme

02 décembre - 14:00
Jeff Kinney fait son show !

L'auteur de la série culte pose son stylo et ses crayons au Salon pour une rencontre pleine d'humour !
Par l'auteur à l'occasion de la sortie de Zéro Réseau, tome 10 du Journal d'un dégonflé (Seuil Jeunesse). Rencontre suivie d'une signature.
Roman
Dès 9 ans
Scène littéraire / E25 / Durée : 1h

03 décembre - 15:30
Jeff Kinney et Julien Neel : rencontre inédite !

Quand deux grands auteurs qui racontent la vie d'ados avec humour et tendresse échangent pour la première fois, cela donne forcément un moment fort et joyeux. Un rendez-vous au sommet à ne manquer sous aucun prétexte ! Et pour les fans, Jeff Kinney dédicacera ses ouvrages à l'issue de la rencontre.
Avec les auteurs du Journal d'un dégonflé (Seuil Jeunesse) et de Lou (Glénat), animée par Jessica Jeffries-Britten, journaliste (Astrapi).
Dès 9 ans
Scène littéraire / E25 / Durée : 1h


ImprimerImprimer Partager partager sur Facebook partager sur Twitter