Enquête : les enfants et la lecture, que lisent-ils?

Qu’est-ce qui motivent les enfants à lire ? Quels genres de livres préfèrent-ils ? Sont-ils autonomes dans leur choix de leur lecture ? Autant de questions qui nécessitaient une approche sociologique pour tenter de comprendre le rapport des enfants aux livres.

Le LabSIC (Laboratoire des sciences de l’information et de la communication) de l’université Paris 13 a pour cela mené une enquête lors du Salon du livre et de la presse jeunesse en 2013. Les sociologues ont interrogé près de 500 enfants et 500 parents, et si l’échantillon n’est pas représentatif de la totalité des enfants en France, il permet d’entrevoir les comportements de ceux qui fréquentent le Salon et les lieux d’accès à la lecture. Le rapport complet sera publié à l’occasion du Salon 2014 par l’Enssib.

 

Parmi les plus grands lecteurs, la lecture est motivée par le plaisir (pour 22,8% d’entre eux), l’évasion (20,7%), l’apprentissage (19%) et l’imaginaire (14,8%). Mais pour l’ensemble des enfants, l’appétit de lecture semble varier avec l’âge : parmi les enfants de moins de 11 ans, 24% disent lire un livre par semaine, 39% en lisent plus de 3, tandis que la tendance s’inverse pour les enfants de 11 ans et plus, dont 39% lisent un livre par semaine et 21% plus de 3.

 

Quels genres aiment-ils?

Le roman, suivi de la BD et du manga sont les types d’ouvrages les plus appréciés par les enfants. Parmi les genres les plus populaires, l’aventure et le fantastique sont cités par plus de 50% des enfants, quel que soit leur sexe. Suivent ensuite le policier et l’humour pour 30% des enfants et enfin la science fiction et l’histoire pour 20% d’entre eux.

 

Que lisent-ils?

Il existe aussi un comportement sexué par rapport à la lecture : la science-fiction est plus lue par les garçons que par les filles (34% contre 20%) alors que les récits de vie sont majoritairement lus par ces dernières (29% contre 11%). Les garçons semblent aussi avoir une lecture moins diversifiée, car ils n’énoncent que 67 auteurs, contre 123 pour les filles, avec seulement 31 auteurs en commun sur les 160 auteurs nommés.

 

Comment lisent-ils ?

L’enquête rend compte d’un basculement entre deux tranches d’âge qui correspond à l’entrée au collège : alors que parmi les enfants de moins de 11 ans, 24 % disent lire un livre par semaine, 39% en lisent plus de 3, la tendance s’inverse pour les enfants de 11 ans et + parmi lesquels 39 % lisent un livre par semaine et 21 % plus de 3.

 

Ce qui motive leur lecture?

Les grands lecteurs expliquent leur appétit de lecture en faisant appel à 4 catégories :
le plaisir (22,8%), l’évasion (20,7%), l’apprentissage (19 %), l’imaginaire (14,8%).

 

Comment revendiquent-ils leur autonomie?

Il semble au premier abord que les enfants font preuve d’une grande autonomie en matière de choix de lecture, puisque 93% disent choisir leurs livres eux-mêmes. Mais ces premières déclarations cachent la place de conseillers, qui orientent leur choix : les parents pour 26,3% d’entre eux, les enseignants pour 14,6% et d’autres personnes pour 6%.

 

Et la lecture numérique dans tous ça?

Enfin, l’enquête explore la lecture numérique, qui concerne 15% des enfants interrogés, avec une disparité entre les sexes : 18,2% des filles lisent sur tablettes ou autres supports numériques contre seulement 10,7% des garçons.